loader image

 Lait à vie

Julien Alvarez

Julien Alvarez

Chef exécutif sucré - Ladurée Paris

 “Je l’ai trouvé particulier mais très bon, une première entrée en bouche très agréable, très lactée, très parfumée. Au niveau olfactif, les secondes qui suivent, on sent la ferme, avec un parfum assez persistant. C’est un produit riche en goût et en texture. Sur la crème anglaise j’ai eu une texture plus nappante, c’est très bien”

Clara Reydet

Clara Reydet

 

“Je trouve le postulat de départ très intéressant, à savoir ne pas dénaturer ou au minimum la matière première. […] Du coup il est certain que gustativement on sent une différence, c’est ce que j’appelais l’osmose. On retrouve ce vrai goût de lait et plus de texture en bouche.”

Adeline Borra Aoust

Adeline Borra Aoust

Artisan Chef

“Je n’aime pas le lait en général. J’ai goûté le lait Vaches & Culottées et j’ai trouvé ça pas mal. La préparation au lait UHT paraît plus sucrée. C’est plus maîtrisé avec le lait Vaches & Culottée. On retrouve le vrai goût de la crème, c’est surtout plus gourmand.”

Benoit Couvrand

Benoit Couvrand

Chef Pâtissier - Associé Groupe Cyril Lignac

 “Lait de très bonne qualité, très brut, très aromatique, on a ce côté ferme”

Le traitement des laits classiques

 

En comparaison avec le lait qu’on peut retrouver dans le commerce, Vaches & Culottées, c’est d’abord un traitement qui ne dénature pas le produit.

Le lait stérilisé UHT (Upérisation Haute Température), que l’on retrouve le plus en grande surface, subit une température de 130° lors de sa transformation ce qui élimine les indésirables mais aussi tous les bienfaits que l’on peut retrouver dans le lait tout droit sorti du pis de la vache. Les laits pasteurisés et les lait microfiltrés du commerce subissent également des températures élevées (pasteurisation haute). Notre lait non standardisé* et non homogénéisé** garde ainsi sa structure intacte, ce qui lui confère de grandes qualités en cuisine notamment texturantes.

 

(*) La standardisation est une opération physique permettant d’amener le lait à une concentration donnée en matière grasse ou en protéine. Cela a pour effet de réduire son taux de matière grasse, mais aussi de dénaturer celui-ci.

(**) L’homogénéisation du lait consiste à empêcher la remontée de la crème et ainsi la séparation du lait en deux phases. Cela altère le taux de protéine du produit et change partiellement son goût.

 

shéma sur le concept de traitement du lait vaches et culottées

“Je trouve le postulat de départ très intéressant, à savoir ne pas dénaturer ou au minimum la matière première. […] Du coup il est certain que gustativement on sent une différence, c’est ce que j’appelais l’osmose. On retrouve ce vrai goût de lait et plus de texture en bouche.”

Clara Reydet

“Je n’aime pas le lait en général. J’ai goûté le lait Vaches & Culottées et j’ai trouvé ça pas mal. La préparation au lait UHT paraît plus sucrée. C’est plus maîtrisé avec le lait Vaches & Culottée. On retrouve le vrai goût de la crème, c’est surtout plus gourmand.”

Adeline Borra Aoust

Les + du lait Vaches & Culottées

Un lait savoureux et de bon goût

Un lait peu transformé qui conserve tous ses
bienfaits

Un lait engagé avec son Bag-In-Box respectueux
de l’environnement

Une production responsable, 100% française, à
l’ancrage territorial fort

Un lait pratique avec des formats adaptés de 3
et 5L et facilement entreposables